Les employés ayant un état d’esprit de développement se sentent souvent plus responsables et engagés que ceux qui ont un état d’esprit fixe. Alors que le terme « état d’esprit de développement » est de plus en plus connu, les idées fausses autour du terme sont nombreuses. Vous ou vos employés êtes-vous au courant de ces deux types d’état d’esprit ? 

Qu’est-ce que l’état d’esprit de développement ?

« Avec l’état d’esprit de développement, vous croyez que les talents et les capacités peuvent être développés sans nier l’importance du talent »’’
- Carol Dweck

Cela signifie que les individus qui croient que leurs propres talents peuvent être développés ont l’état d’esprit de développement. Que ce soit à travers le feedback des autres, le fait de travailler dur ou diverses bonnes stratégies.

Les idées fausses courantes

Les idées fausses apparaissent, car le concept d’état d’esprit de développement s’intègre dans une théorie psychologique de la persistance. C’est-à-dire que les personnes ayant l’état d’esprit de développement relèvent davantage de défis, persévèrent dans les situations difficiles et travaillent plus dur et plus efficacement. Néanmoins, cela a conduit à des idées fausses sur ce que c’est réellement et sur la facilité de maîtriser un tel état d’esprit.

The most common misunderstanding are as follows:

  1. Avoir l’état d’esprit de développement est est la même chose que qu’avoir un état d’esprit ouvert ou flexible.
  2. L’état d’esprit de développement est quelque chose de simple qui peut être maîtrisé facilement. 
  3. Pour acquérir l’état d’esprit de développement, il faut« tout simplement »faire un effort – mais tout le monde en est capable !

L’état d’esprit de développement vs l’état d’esprit fixe

Les personnes ayant un état d'esprit fixe pensent que leurs capacités sont gravées dans le marbre. Avec une telle mentalité, on croit qu’il n’y a rien à faire pour améliorer ce que l’on peut atteindre. Une personne ayant un état d’esprit fixe pense que ses qualités (et donc typiquement ses capacités) sont intangibles pendant toute sa vie. Cette manière de penser aboutit généralement à simplement vouloir faire bonne impression plutôt que d’essayer d’évoluer. 

« Je m’en tiens à ce que je sais » ; « Soit je peux le faire, soit je ne peux pas » ; « Mon potentiel est prédéterminé » ; « Je n’aime pas les défis » sont les phrases associées à l’état d’esprit fixe.

En revanche, comme évoqué précédemment, les personnes ayant l’ état d'esprit de développement croient que les compétences, les connaissances et les capacités peuvent constamment être améliorées. Pouvoir accomplir quelque chose n’est qu’une question de temps et de la bonne dose de coaching, d’effort et de détermination. L’objectif principal est de « s’améliorer ». 

Les phrases comme « J’aime essayer de nouvelles choses », « Je peux apprendre à faire tout ce que je veux » et « Mes efforts et mon attitude déterminent mes capacités » sont des phrases associées à l’état d’esprit de développement. 

L’attitude à l’égard des défis

Les deux types d’état d’esprit ont des attitudes contrastées face à la gestion des échecs. Les personnes ayant un état d’esprit fixe sont souvent découragées suite aux échecs ou aux résultats négatifs. Ils les font douter de leurs propres capacités et compétences. Elles pourraient abandonner ou se désintéresser totalement après avoir vécu un échec. « Une mauvaise épreuve, évaluation ou un mauvais résultat te définira à jamais ». Il arrive souvent que ces personnes mettent la faute sur les autres lorsqu’elles font face à des problèmes.

Les personnes qui ont un état d’esprit de développement sont à l’inverse encouragées et motivées par les échecs et les défis qui les poussent à travailler plus dur. Les échecs et défis font office de prise de conscience.

« Aimez les défis, soyez intrigué par les erreurs, aimez l’effort et continuez à apprendre »

– Carol Dweck

Nous croyons souvent à tort que nous ne pouvons pas être meilleurs dans un domaine précis. Nous croyons que nous ne sommes capables de faire quelque chose que jusqu’à un certain point. Avoir un état d’esprit fixe empêche d’évoluer, ce qui, en conséquence, peut avoir un impact sur notre joie de vivre.

Découvrez si vous avez un état d’esprit fixe ou de développement.

L’aperçu des deux états d’esprit et de leurs caractéristiques

Comment cultiver un état d’esprit de développement ?

L’état d’esprit de développement peut être développé une fois que l’on comprend la différence entre l’état d’esprit fixe et de développement ainsi que leurs impacts sur la pensée. C’est facile à dire, mais comment faire ?

Voici 3 étapes simples qui peuvent aider à développer l’état d’esprit de développement :

  1. Reconnaissez vos faiblesses
    En reconnaissant vos faiblesses, vous aurez plus d’opportunités pour vous fixer des objectifs de développement personnel modestes et réalisables.

  2. Comprenez ce qui fonctionne le mieux
    Il est important de trouver l’environnement qui convient à une personne en particulier. Découvrez quelle est la meilleure façon d’apprendre et quelle est la tâche la plus agréable à accomplir. Trouvez votre propre approche dans le but principal d'apprendre quelque chose, quel que soit le temps nécessaire.

  3. Focalisez-vous sur le processus et sur vous-même
    Ne gaspillez pas de l’énergie en vous inquiétant de ce que les autres pourraient penser de vous. Concentrez-vous sur votre propre progrès, car le besoin d’approbation vous distrait des véritables objectifs. Soyez conscients que si vous êtes obnubilé par les résultats finaux, cela entraînera également des distractions ou des échecs car cela vous empêche d'apprendre « dans le moment présent ».

Comment les responsables peuvent-ils adopter un état d’esprit de développement pour leurs employés ?

Il existe plusieurs moyens de stimuler l’état d’esprit de développement en tant que manager ou responsable. Voici les deux étapes principales :

  1. Créez un environnement de travail psychologiquement sain. Faites comprendre à vos employés qu’il est normal de faire des erreurs et qu’elles sont considérées comme un tremplin pour atteindre des résultats positifs plutôt que comme quelque chose de négatif. Encouragez les autres à s’exprimer et à partager leurs idées sans avoir peur d’être rejeté ou jugé. Encouragez aussi les autres en vantant l’employé qui lutte pour son progrès, quelle que soit l’étendue du progrès. Croire en l’employé et exprimer publiquement son soutien peut complètement changer le cours de son progrès.

  2. Identifiez les schémas de pensée et les comportements résultant des deux états d’esprit et évaluez l’état d’esprit actuel de l’équipe. Comprendre et analyser les différences permet d'adapter le style de gestion pour améliorer les interactions avec l'équipe.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’état d’esprit fixe et de développement de manière plus pratique ? Consultez notre catalogue de formations!

« Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal : c'est le courage de continuer qui compte. »

- Winston Churchill

Des questions, commentaires ou suggestions ? Contactez-nous, laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un e-mail à l’adresse mailto:info@lepaya.com.

Faites un appel

We will get in touch soon